jeudi, juillet 18, 2024
spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
AccueilActualitésEntretien exclusif avec Noviekou Pyalo Da-do Nora : <>

Entretien exclusif avec Noviekou Pyalo Da-do Nora : << Nous avons pour vocation de contribuer à la réduction des risques de la violence électorale >>

Le Togo se prépare activement à aborder des élections législatives, régionales en 2024 et les élections présidentielles en 2025. Pour cerner les contours de ces processus électoraux dans le but de contribuer à la consolidation de la paix dans une approche de non-violence et de tolérance, en offrant des services de prévention, gestion, résolution et transformation des conflits aux institutions étatiques aux Organisations de la Société Civile, (OSC) aux collectivités locales ainsi qu’aux citoyens, la rédaction de l’Agence Conseil en Communication Vision+ a réalisé une interview avec  la coordonnatrice nationale de WANEP -TOGO Mme Noviekou Pyalo Da-do Nora . L’entretien a eu lieu le 4 décembre 2023 dans les locaux du réseau Ouest-Africain pour l’Edification de la Paix au Togo (WANEP-TOGO).

Situé à Agbalépédo, un quartier de Lomé, la capitale Togolaise, WANEP –Togo est l’une des rares institutions où nul ne peut résister de tomber sous le coup de son charme. Elle est  dirigée par une équipe de jeunes dont le credo est la lutte pour la consolidation de la paix. WANEP –Togo, c’est 21 ans au service de la cohésion sociale.  Dans un entretien à bâton rompu la coordonnatrice nationale  nous a dit comment elle entend contribuer à  un climat de paix  lors des futures échéances  électorales.

Voici   In-extenso l’entretien de l’Agence Conseil en Communication Vision + (ACC Vision +) avec la Coordinatrice nationale de WANEP-Togo Mme Noviekou Pyalo Da-do  Yram Nora

ACC Vision+ : La phase du projet d’Analyse et atténuation de la violence électorale<< EMAM>> phase 3 du Réseau Ouest-africain pour l’Edification de la paix (WANEP) a été officiellement lancée le jeudi 23 novembre à Dakar au Sénégal . Après ce lancement qu’est-ce que WANEP Togo prépare comme plan d’action sur le terrain?

Da-do Nora : Merci pour l’intérêt et  l’opportunité que vous nous accordés. Tout d’abord c’est un projet sous-régional  qui prend également  en compte les élections présidentielles du Togo en 2025. WANEP Togo bénéficie de ce projet au même titre que les autres WANEP   qui auront en tout 12 élections présidentielles à suivre en  terme de Monitoring. Qu’est-ce que nous projetons ? Nous sommes dans une stratégie globale et sous régionale  qui nous demande un travail coordonné avec le secrétariat général  basé à Accra. Nous irons de façon graduelle en suivant  l’évolution  du processus en apportant nos recommandations aux acteurs afin que des mesures correctives soient prises au fur à mesure. Il ne s’agit pas d’attendre la fin du processus pour faire des recommandations  mais de faire des observations progressives. Tout comme les autres WANEP, WANEP Togo lancera son dispositif  huit mois au  moins avant la présidentielle de 2025.

Acc vision+ : Quelles sont les stratégies que WANEP Togo mette en place pour la promotion de la paix pendant les périodes électorales ?

Da-do Nora : La contribution de WANEP-Togo en période électorale est d’aider à anticiper  et à prévenir la violence électorale dans la mesure  de notre possible. Nous avons  un travail de veille qui est d’ailleurs enclanché . Bientôt nous aurons la Phase des formations des agents qui auront à suivre de près les différentes élections que sont les élections législatives , les régionales ainsi que la présidentielle. De façon spécifique il s’agira  de suivre la phase des campagnes et ensuite la phase du scrutin.  

ACC Vision+ : Comment vous arrivez à développer ces stratégies ?

Da-do Nora : il n’y a rien d’extraordinaire, il faut être en veille  permanente sur tout incident pouvant entraîner une violence électorale. Il faut suivre toutes Les interventions ou des propos des acteurs politiques sur les medias, le fonctionnement de la CENI  les interactions entre la CENI et les partis politiques , les relations entre la CENI  et les OSC. Il est important d’encourager la Commission Electorales Nationales Indépendante à informer au mieux possible la population sur l’évolution du processus électoral. Ceci participera à réduire tout risqué de suspicion. Les acteurs politiques ont aussi un rôle à jouer, celui de sensibiliser leurs militants de former leurs délégués, de mettre en place des dispositifs, de remonter les informations et de centralisation des résultats issus des dépouillements publics. Les élections en Afrique  sont souvent des périodes de tension, mais je crois que  les acteurs politiques doivent travailler d’avantage sur leurs militants et sur  leur programme de société et c’est ce qui fera la qualité de leur suffrage.

ACC Vision + : Une idée de vos partenaires pour la mise en œuvre de votre stratégie ?

Da-do Nora : C’est nous mêmes qui définissons nos stratégies, et nous les stratégies, c’est la veille, la formation, le plaidoyer, l’alerte précoce et la méditation. Notre mandat c’est, d’aider à avoir un processus électoral apaisé. Il est évident que nous ne sommes pas les seuls acteurs en la matière . Il y a aussi les autres OSC ainsi que les différentes parties prenantes aux élections. C’est la volonté de tous à avoir  des processus apaisés, crédibles transparents et qui donneront un satisfecit.

ACC Vision+ : En cas de violence c’est quoi l’apport de WANEP Togo ?

Da-do Nora : Notre apport est préventif c’est à dire, le travail se fait  en amont. Mais Si la violence arrivait c’est d’aider à réduire l’ampleur de cette  violence en interpellant les parties prenantes pour stopper la violence. Il faut arriver à chercher la cause de la violence et stopper cette violence par la méditation sans s’aligner sur un parti politique. Nous, avons comme finalité, la non- violence. Pour toutes nos formations nous sommes tous focalisés sur la non- violence, l’égalité d’accès au processus, et les indicateurs pouvant d’éclancher la violence électorale afin de l’anticiper.

ACC Vision+: Vos perspectives d’avenir pour le Togo, vos souhaits à l’endroit des acteurs politiques:

Da-do Nora : Que tous les acteurs prennent leurs dispositions, responsabilités pour que ces élections se passent sans violence et c’est possible. Pour les élections présidentielles c’est qu’on puisse arriver à avoir au lendemain des élections et des résultats qui confortent les sentiments de tout le monde, comme on l’a vu la dernière fois au Liberia avec George WEAH. La CENI à une  grande responsabilité, celle  d’assurer la crédibilité du processus. Il  faut qu’elle communique d’avantage, renforce la confiance  en son travail. Bref si chacun ne joue pas son rôle, on va arriver à un processus émaillé, entaché de violence. Mais nous ne le souhaitons pas.

ACC Vision+: En cette période de fin d’année, un message de WANEP -TOGO servant de clôture de cette interview ?

Da-do Nora : Nous souhaitons à la population togolaise la paix dans les familles, la cohésion sociale, esprit de fraternité, la tolérance, Concorde, non violence et l’esprit de compréhension. La paix dans la famille paracerque c’est de la cellule familiale que nous avons notre société. À l’ensemble du pays, que 2024 soit meilleure que 2023. Qu’on n’ait  plus des projets,  plus d’impacts à tous les niveaux. Que l’année 2024 puisse amener plus d’opportunité aux jeunes et femmes entrepreneurs, qu’on sente  d’avantage d’amélioration au niveau économique.

L’année 2024, que les Togolais vivent mieux et qu’ils soient plus épanouis, car le bien être n’est pas un luxe,  plutôt un droit humain. Je dis beaucoup de courage à nos forces de défense qui sont engagées depuis 3 ans contre l’extrémisme violent pour assoir une stabilité de notre territoire. Vivement que 2024 les attaques terroristes diminuent et voire disparaissent.

Pour la rédaction: Julien le grand.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments