Deuxième journée des matchs des play-offs, AS BINAH et ASKO partagent le fauteuil du leader

0
156

L’acte 2  des matchs des play-offs a rendu son verdict ce dimanche 17 avril 2022.  6 buts, c’est la moisson offensive de trois matchs comptant pour la deuxième journée du championnat des play-offs des clubs d’élites de la première division.
L’AS BINAH en déplacement à Lomé surprend l’AS TOGO PORT à domicile battu sur un score étriqué 1-0. Sans nul doute les responsables du club portuaire avaient dans un coin de leur tête les trois points du match. Même un match nul pour avoir un petit point n’était pas à l’ordre du jour. Et bien l’anecdote qui dit qu’on ne vend pas la peau du loup sans l’avoir tué leur va comme une bague au doigt. Selon les habitués du beau football des cornes de la Binah, le coach Ouadja et ses poulains ont certes gagné mais privé le public du beau spectacle qu’ils offrent d’habitude.  Selon le capitaine des Cornes,AFODA Miltaou, « nous sommes en mission à Lomé pour une opération coût de points. L’essentiel d’abord le reste après… »  no coment.
Les cornes de la Binah partagent désormais le fauteuil du leader avec les Kondonaa de la Kozah vainqueurs des conducteurs (ASCK) par 2-1.  Une victoire qui va surement mettre de l’eau à la bouche des supporteurs de la Kozah quand on sait l’adversité qui existe entre les deux clubs. Qui plus est, les deux formations de la Kozah sont attendues pour la finale de la coupe de l’indépendance le 27 avril prochain.
Le troisième match des play-offs a opposé les deux premiers de la zone Sud. Dyto de Lomé et Gomido de kpalimé.  Les robots rouges en déplacement à kpalimé ont cru avoir réussi un holdup parfait comme As binah, en ouvrant la marque. Mais hélas. Ils n’ont pas fini de fêter l’ouverture du score, quand les shows boys de kpalimé ont remis les pendules à l’heure. Dans la floraison du rythme de la danse folklorique « bobo-bo » les deux formations se sont séparées dos à dos sur le score d’un but partout (1-1)
La troisième journée qui va se jouer en milieu de semaine (ce mercredi et jeudi  20 et 21 avril) s’annonce en fanfare.
Dyto qui a raté le coche à Kpalimé offre son hospitalité aux cornes de la Binah à Kégué. Après le stade municipal, les cornes de la Binah vont découvrir le temple de kégué où elles vont défier les robots rouges.  A kara ASCK attend de rectifier le tir devant l’AS TOGO PORT qui n’a pas surement fini de digérer sa défaite. Un duel de beaux perdants de la deuxième journée. Le jeudi 21, ASKO auréolé de sa victoire attend de pieds fermes Gomido de kpalimé.  Les shows boys de Gomido sont doublement avertis car lors de la première journée, ils ont bu le calice jusqu’à la lie   devant les cornes de la Binah vainqueurs sur un score de 3-1. Une défaite qui a obligé les danseurs de « bobo-bo » à transformer leurs tamtams en tabouret. Un spectacle inédit à ne plus vivre.
Le football procure du plaisir et rassemble le peuple. Nous sommes conscients de l’insuffisance des infrastructures sportives. Mais il est du devoir de nous tous d’entretenir le peu qui existe. Le stade municipal de Lomé reste notre première référence en football. Mais l’état actuel de son alentour qui s’apparente à une maternité des reptiles et des souris mérite une réflexion.
La rédaction.